Accueil du site > L’Atelier Quartier Nature > Visite d’une zone d’apport volontaire pour le compostage, près du parc (...)

Visite d’une zone d’apport volontaire pour le compostage, près du parc Brondeloire...

Non, ce n’est pas la petite maison dans la prairie !

C’est la zone d’apport volontaire situé en face du parc Brondeloire, à l’intersection de la rue des Arts et de la rue du Vivier, que nous sommes allés visiter avec les enfants du Centre Social Fresnoy Mackellerie le 8 décembre dernier, afin de comprendre comment nos déchets végétaux se transforment miraculeusement en terreau… Les enfants étaient ravis !

Un grand merci à Pascal, le responsable du site, pour son accueil et sa gentillesse.

La zone d’apport volontaire est ouverte le samedi de 9 à 12h, de décembre à mars. Ouvert d’avril à novembre, le lundi de 8 à 10h, le mercredi de 16 à 18h, le samedi de 9 à 12h. Triez à la maison vos déchets compostables (déchets de jardin et de cuisine), veiller à bien suivre les consignes de tri (qui sont indiquées sur le site même), et apportez-les à Pascal, vous recevrez en échange du terreau.

Le terreau est un apport riche et naturel pour la croissance de vos plantes et de vos fleurs.

Publié le vendredi 9 mars 2012, par le comité

Vos commentaires

  • Le 9 février à 14:13, par IrinaLegall En réponse à : Visite d’une zone d’apport volontaire pour le compostage, près du parc Brondeloire...

    Bonjour ;

    Merci infiniment d’emmener ces enfants (et adultes) faire la visite d’une zone d’apport volontaire pour le compostage. En effet, la plupart des gens qui vivent dans les villes ne voient pas les avantages (pour eux-mêmes) du compostage. Le compostage pour "le plus grand bien" n’est pas une raison tangible. Le compost pour les courses gratuites (provenant du jardin du quartier) est beaucoup plus attrayant.

    Actuellement, comme l’indique Labochef.com, le compostage n’est qu’un coût supplémentaire pour les gens, pour lequel rien d’immédiat et de personnel n’est donné. Pensez à toutes les mesures supplémentaires que les gens doivent prendre pour composter. Ils doivent acheter ces sacs. Ils doivent apprendre ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. La plupart des maisons ont été construites avant que le compostage ne soit envisagé, donc si votre cuisine se trouve au deuxième étage (comme beaucoup d’entre elles sont en SF), il n’y a pas de goulotte pour y jeter le compost. Vous devez laisser le compost pourrir sur votre cuisine. Ensuite, sortez le seau pour le déposer dans le bac à compost (qui se trouve en bas de l’escalier, ou à quelques étages si vous vivez dans un complexe d’appartements)

    Je suis en faveur du compostage. J’essaie de composter la plupart du temps. Savoir que mes voisins ne font pas de compost et voir leurs préparations alimentaires et leurs restes de nourriture pourrir dans le bac noir me donne moins envie de composter :(

Répondre à cet article