Accueil du site > L’Atelier Quartier Nature > Janvier-Février 2009

Janvier-Février 2009

En janvier, le mois le plus froid avec les journées courtes et sombres sans travaux de jardinage urgents à faire.
Rien de ne vous empêche de commencer à préparer la belle saison en commençant les 1ers semis dans des bacs à la maison comme les tomates, laitues de printemps, bégonias, oeillets.
S’il ne gèle pas vous pouvez toujours planter les arbustes à floraison estivales, les fruitiers.
N’hésitez pas à protéger leurs pieds avec des paillis et à vérifier la protection contre le gel déjà mise en place. (N°précédent bientôt en ligne)
Pensez aussi à faire votre inventaire de stock de graines potagères et de plantes annuelles puis passer si nécessaire vos commandes de graines.

La neige

La météo de ces derniers jours nous rappelle brutalement, que c’est un temps de saison qui rime avec vague de froid et chutes de neige.
Nos grands-parents disaient : «  Le gel et le dégel à répétition aèrent les mottes des jardins bêchés à l’automne » ; La neige, c’est l’engrais du pauvre. Il rendra la terre fertile. La neige est un excellent isolant, car elle renferme une grande quantité d’air. Par sa présence, les écarts de température sont diminués et le sol gèle moins en profondeur. De même, la végétation couverte de neige est protégée des fortes gelées.
N’oublions pas les nappes phréatiques qui vont se reconstituer grâce à la fonte des neiges. Bien que quelques dégâts soient à déplorer, arbustes et branches cassés, clôtures couchées, la neige reste bienfaitrice.

Les enfants aux jardins

Depuis plusieurs années, des associations de jardins familiaux proposent aux scolaires des écoles maternelles et primaires, ainsi qu’aux jeunes des centres sociaux diverses activités pour découvrir les plaisirs du jardinage et pour les sensibiliser au respect de l’environnement. Voici quelques guides et livrets pour vous aider :

  1. "Jardiner avec les enfants"
    Pourquoi jardiner avec les enfants ? Mise en œuvre et orientation pédagogique, 13 fiches pratiques et tableaux d’activité au jardin et au verger, adresses
  2. "La graine, magie de la vie" (Mini guide)
    Prendre conscience que la graine est vivante et qu’elle renferme toutes les potentialités de la plante adulte, découvrir la reproduction sexuée chez les plantes, maîtriser la technique du semis en terrine et repiquage en
  3. "La définition d’un projet de jardinage avec les enfants " (Mini guide)
    Le choix d’une orientation pédagogique, mise en œuvre d’un projet de jardinage avec les enfants ;
    Ces guides sont à commander sur le site : http://www.jardiniersdefrance.com/fr/ . Des sites comme par ex : http://www.jardinons-alecole.org/ vous fournissent une mine de renseignements en tout genre.

    Un exemple de plantation de bulbes avec les enfants

    Pour faire découvrir les joies du jardinage aux enfants, un après midi de plantation de bulbes a été proposé aux enfants, tous ont pris plaisir a travailler la terre. Cela permet aux plus jeunes d’être en contact direct avec la nature même en milieu urbain. Ils peuvent se rendre compte du rythme de vie du monde végétal qui est bien différent du notre.

Période de dormance

Il fait froid, il est temps pour les plantes et les arbres de s’endormir…
Pour tous les végétaux exceptés les plantes annuelles (qui vivent et meurent sur un an), on utilise souvent, (et par abus de langage), le terme dormance : ils restent là figés, comme en hibernation, comme des statues.
C’est la réponse qu’ils ont trouvé pour traverser les conditions météorologiques hivernales à savoir le froid et la baisse de durée du jour donc de l’exposition au soleil. Cela correspond à un quasi arrêt de leurs phénomènes vitaux : une circulation de sève ralentie pour se protéger du gel et pas de photosynthèse (exploitation de l’énergie solaire par les plantes).
Mais ne croyez pas qu’elles en souffrent, au contraire, elles en ont besoin pour se régénérer et cette période de dormance est inscrite dans leur horloge biologique interne. La preuve, si vous voulez favoriser la germination de vos graines, mettez les 10 jours au congélateur, elles repartiront de plus belle !!
Pour l’anecdote, c’est à la longueur de la nuit, que la plante connaît la longueur du jour et adapte ses phénomènes vitaux à ces informations. Comme quoi la pollution lumineuse, à savoir l’éclairage artificiel des végétaux dans les parcs et les jardins par exemple, nuit clairement à leur développement.

Voir en ligne : Jardiniers de France

Publié le mardi 10 février 2009, par le comité

Répondre à cet article